Que doit comprendre un bon programme d’entretien préventif

Publié le 15 août 2016

catégorie Apprenez-en plus

Vous avez des systèmes fonctionnant à l’ammoniac et envisagez mettre en place un programme d’entretien préventif? Ou, encore, vous voulez vous évaluer la performance de celui que vous avez actuellement?

 

Chez LS, nous sommes là pour faciliter vos opérations quotidiennes. C’est pourquoi nous avons mis sur pied le programme LS Secure visant à vous permettre d’identifier les risques auxquels fait face votre entreprise. Vous pourrez ainsi obtenir un programme d’entretien préventif adapté à votre réalité. Pour en savoir plus, consultez la page LS Secure en cliquant sur le lien suivant : www.entreprisesls.com/services/ls-secure.

 

Nous mettons également à votre disposition les mesures préventives à prendre selon la 2e édition du Guide de la CSST sur les Systèmes de réfrigération fonctionnant à l’ammoniac.

 

  • « Au moins une fois par année, le module de compression et tous les éléments de commande (robinets, détendeurs, soupapes de sécurité) doivent être examinés par du personnel qualifié selon un calendrier préétabli;

  • Après quatre ans d’utilisation, les soupapes, les dispositifs de détection et les régulateurs doivent être retournés aux fournisseurs pour être vérifiés et réparés au besoin;

  • L’huile des compresseurs doit être vérifiée et remplacée périodiquement;

  • Les commandes de sécurité et les robinets à commande électrique doivent être inspectés et actionnés manuellement pour s’assurer de leur bon fonctionnement. En cas de problème, ils doivent être remplacés sur-le-champ;

  • Les épurateurs doivent être inspectés et nettoyés régulièrement;

  • Les réfrigérants à l’état liquide et sous forme de vapeur doivent être retirés des éléments faisant l’objet de travaux d’entretien importants ou de réparations;

  • Les soupapes de surpression doivent être vérifiées en fonction de leur valeur de réglage. Elles doivent être inspectées périodiquement et remplacées tous les cinq ans;

  • Lorsque les tuyaux et les dispositifs de commande émettent des bruits secs, il faut en déterminer la cause et corriger le problème. Ces bruits sont causés par un arrêt brusque (coup de bélier) du liquide dans une canalisation. À la longue, cela endommage les éléments et peut occasionner une rupture;

  • Le matériel de sécurité, tel que les masques respiratoires, les douches oculaires, les douches déluge et l’éclairage de sécurité, doit être inspecté régulièrement;

  • Les vannes de fermeture des canalisations doivent être vérifiées manuellement;

  • L’opercule de la vanne doit être exempt de rouille ou de peinture et ne doit présenter aucune fuite de fluide;

  • Tout le personnel, y compris le personnel d’entretien, doit être informé des procédures d’urgence et des mesures d’évacuation, et doit connaître le nom et les coordonnées des personnes à contacter en cas d’accident;

  • Les travaux effectués doivent être inscrits dans un registre afin d’aider à mieux prévoir les problèmes éventuels et d’ajuster le programme et le calendrier d’entretien en conséquence. De plus, l’utilisateur doit indiquer dans un registre les fuites de frigorigène et les quantités d’ammoniac ajoutées au système afin d’assurer un fonctionnement sécuritaire de l’installation. »

 

Source :
http://www.cnesst.gouv.qc.ca/publications/200/Documents/DC_200_16280_3.pdf

Publié dans Apprenez-en plus

Autres articles

Sylvain Sergerie remporte le prix Hommage lors du Gala (CETAF)

Publié le 24 janvier 2019

catégorie Distinction

Mékanook décroche des sourires

Publié le 24 janvier 2019

catégorie Implication sociale

Crédit-bail : La solution à vos problèmes de liquidité ?

Publié le 10 octobre 2018

catégorie Capsules de formation